sonore
visuel

histoire et actualité
des arts sonores
et audiovisuels

S'inscrire à la newsletter

RESSOURCES

RESSOURCES > OUVRAGE

Le paysage sonore : Le monde comme musique

" Nous proposons d'écouter le monde comme une vaste composition musicale - une composition dont nous serions en partie les auteurs. " ; Murray Schafer a forgé la notion de paysage sonore pour désigner notre environnement acoustique, la gamme incessante de sons au milieu desquels nous vivons. Depuis l'apparition du tout premier bruit - celui de la mer -, le paysage sonore n'a cessé de s'enrichir des sons du monde vivant : oiseaux, insectes, langage, musique... jusqu'à la révolution industrielle et électrique. Terrible et fascinante rupture, qui transforme radicalement notre rapport au son, à la musique - et au silence. Mais qui nous rend aussi désormais capables de mettre en oeuvre un authentique design sonore, maîtrisé et conscient - basé sur les principes de L'écologie sonore. Tout comme Olivier Messiaen, Schafer considère en effet que les créations sonores de l'homme participent de cette activité supérieure qui s'appelle la vie - et doivent donc s'y inscrire. Dans une langue simple et claire, accessible à tous, Schafer propose ici une histoire et une philosophie du monde sonore qui ont marqué l'histoire de la théorie musicale. Et qui promet à ses lecteurs de ne plus jamais entendre le monde de la même façon. Ouvrez grand vos oreilles !

RESSOURCES > OUVRAGE

Entendre le cinéma

Qui pense le son au cinéma? Personne vraiment. Aucune école pour inclure dans ses enseignements un questionnement sur les conditions d'existence du sonore, nulle approche des formes qui serait enseignée aux élèves réalisateurs, aux monteurs, ou même aux étudiants du son, encore moins aux producteurs. Aucune mise en perspective historique des formes sonores existantes n'est offerte à ceux qui vont devoir oeuvrer à l'apparition de cet objet artistique visible et audible : le film. On se contente d'analyser les Conditions d'existence technique du son et on essaie de produire un " bon son " - c'est-à-dire un son conforme. Pourtant, le sonore est, non moins que le visible, susceptible de création et d'invention. C'est ce que nous montre Daniel Deshays qui, prolongeant ici la réflexion entamée dans Pour une écriture du son, propose de repenser la place du son, afin de combattre son uniformisation planétaire au cinéma.

RESSOURCES > OUVRAGE

Pour une écriture du son

Ceux qui pratiquent l'enregistrement croient transcrire fidèlement le réel. Pourtant, on n'enregistre pas le rock comme la musique classique, et la bande-son d'un film ressemble peu à celle d'une pièce de théâtre. En fait, le son est loin d'avoir acquis son autonomie, il n'a même pas le privilège de la photographie qui permet à une prise de vue de se situer à la fois du côté du reportage et de celui de l'expression artistique. Le son de reportage ne s'expose pas dans les galeries alors qu'il est, à l'instar de la photographie, " regard " sur le monde !

RESSOURCES > OUVRAGE

Un art sonore, le cinéma

Présentation de l'éditeur Au départ, cet ouvrage était prévu n’être qu’une remise à jour de deux volumes parus chez le même éditeur, Le Son au cinéma, 1985, et La Toile trouée, 1988. Finalement, nous avons fait un travail beaucoup plus poussé et avons abouti au présent ouvrage, nouveau aux deux tiers, même s’il reprend – non sans les avoir réécrits et révisés – un certain nombre de pages des deux titres précédents, qui ne seront pas réédités. Le titre : Un art sonore : le cinéma, dit bien qu’il s’agit d’un essai sur le cinéma dans son ensemble, en partant de la question du son, question qui, comme on le verra au premier chapitre, s’est posée dès les débuts de l’art cinématographique. La première partie esquisse un parcours historique, où nous avons voulu en particulier donner la place qu’elles méritent aux trente dernières années, paradoxalement les plus négligées dans la recherche. Un chapitre central, à part de l’ensemble, vise à démontrer, en s’appuyant sur une séquence du film d’Hitchcock, Les Oiseaux, 1963, que le cinéma parlant ne s’est pas substitué au muet, mais que celui-ci continue à vivre sous lui et par lui. Une deuxième partie, plus développée, « Esthétique et poétique », aborde successivement un grand nombre de questions (l’espace, le temps, le réel, la parole, le masque, le taire, etc) visant à tracer un portrait du cinéma en tant que sonore, c’est-à-dire du cinéma tout court. Ce « portrait de groupe » fait de temps en temps un arrêt sur un auteur ou un film isolés, dans des chapitres que nous avons voulus d’une autre écriture, plus libre, plus ouverte. Biographie de l'auteur Michel Chion, né en 1947, primé en 1995 pour La Musique au cinéma, a publié 25 ouvrages sur le son, le cinéma, la musique, traduit en une dizaine de langues dans le monde. Il a écrit sur plusieurs auteurs situés au carrefour du cinéma d'auteur et du cinéma populaire, comme Lynch, Chaplin, Kubrick ou Tati. Enseignant à l'Esec et à Paris III, chroniqueur dans plusieurs revues, il est également compositeur de musique concrète et réalisateur de cinéma et de vidéo

RESSOURCES > OUVRAGE

L'audio-Vision : Son et image au cinéma

Cet ouvrage met en perspective la problématique des rapports entre le son et l'image en analysant leur imbrication. Nous ne " voyons " pas un film sonore, un clip ou une émission télévisée, mais nous les " audi voyons ". En d'autres termes, les objets audio-visuels donnent lieu à une perception spécifique, l'audio-vision, qui fonctionne essentiellement par projection et contamination réciproques de l'entendu sur le vu ou bien, " en creux ", par suggestion. L'audio-vision est, au sens technique du mot, un illusionnisme dont le cinéma et, plus récemment, l'art-vidéo et le clip ont su exploiter les mille ressources. Le présent ouvrage a été publié aux Etats-Unis sous le titre : Audio-vision - Sound and Screen.

RESSOURCES > OUVRAGE

The Cineastic Montage of Music-video

The Cineastic Montage of Music-video.

RESSOURCES > OUVRAGE

Digital Harmony: On the Complementarity of Music and Visual Art

Discusses the Way Microcomputers Have Made Possible Audio-Visual Art Combining Computer Graphics & Music.

RESSOURCES > OUVRAGE

Frequenzen (Hz)/Frequencies (Hz): Audiovisuelle Raume/Audio-Visual Spaces

Book Description Beyond the scope of the defining non-material characteristics of sound, sound becomes a formal material, a kind of audible sculpture accompanied by discourse on its constructive, societal, philosophical, and emotional aspects. At least, it does for the contemporary artists represented in Frequencies [HZ], each of whom works with sound within the context of visual art--Angela Bulloch, Farmersmanual, Ryoji Ikeda, Daniel Pflumm, Ultra-red, Mika Vainio, and others. With an audio CD ingeniously integrated into the book's cover design, and reproductions of sculptural and visual art, as well as specific, often minimalistic installations and interventions which employ sound or electronic experiments with sound, Frequencies [HZ] explores how sound impacts upon the perception of architecture and otherwise influences the components of individual experience.

RESSOURCES > OUVRAGE

Jean Luc Godard cinéaste acousticien

Qualifier Jean-Luc Godard de cinéaste acousticien peut surprendre, voire crisper, les tenants d'un cinéma visuel. C'est affirmer la matière sonore comme moyen de style et d'esthétique de son cinéma. Etudiée oeuvre par oeuvre, cette matière sonore accomplit, avant la matière iconique ou avec elle, les qualités artistiques, esthétiques, politiques, historiques, voire philosophiques, de son cinéma. Dès ses courts métrages, le cinéaste initie des figures et procédés sonores qu'il reprendra pour en faire la part expressive et signifiante de son travail. Combinaison de la voix humaine, de la musique, des bruits et des écrits, la matière sonore, d'oeuvre en oeuvre, se densifie et se complexifie. Le cinéaste réalise et emploie, à l'instar des formes visuelles, des formes sonores, instruments d'expression audiovisuelle. Il les utilise pour se faire comprendre, signifier, idéaliser, montrer les idées, discourir, ouvrir à l'imaginaire. La perception des oeuvres de Jean-Luc Godard n'est pas pour l'audio-spectateur une expérience anodine, ordinaire, simple ni aisée, mais exigeante et sans doute préfigurant une forme nouvelle de cinématographie. Cet ouvrage reprend largement la thèse d'Etat établie sous la direction de M. Daniel Serceau et que Louis-Albert Serrut a soutenue à Paris 1 - Panthéon-Sorbonne en 2010.

RESSOURCES > OUVRAGE

Le Sonore et le visuel

A de multiples niveaux la musique entretient des relations avec le phénomène visuel - notation, espace scénique, lutherie, supports de diffusion comme le disque, la vidéo. Partitions et instruments sont considérés non plus sous leurs aspects fonctionnels mais vus comme des objets à part entière susceptibles de métamorphoses. A partir des années 50 — la personnalité créatrice de John Cage ayant été déterminante à cet égard — les compositeurs se sont alors préoccupés des données spatiales que sous-entend le jeu musical à travers des 'happenings', 'performances', 'installation'… en remettant en question les frontières entre art de l'espace, du temps et du mouvement

RESSOURCES > OUVRAGE

Audiovisuology Compendium (See This Sound)

A companion volume to 2009's See This Sound, this all-embracing compendium brings together texts on the various art forms that have combined sound and image. The full spectrum of audiovisual art and phenomena is addressed in 35 dictionary entries, and in-depth essays treat overarching aesthetic issues, while individual works--including projects by John Cage and Chicks on Speed--are represented in audiovisual documentation and scientific comment. The list of definitions and terms elucidated by various prominent authors includes gesamtkunstwerk, music theatre, animation film, light shows, music videos, sound art, expanded cinema, text-image analogies, synchronization, electronic transformation and software.

Pages