sonore
visuel

histoire et actualité
des arts sonores
et audiovisuels

S'inscrire à la newsletter

Un titre polysémique construit sur le verbe to ravel qui en anglais signifie « emmêler » et son contraire, to unravel, qui signifie « démêler », entre lesquels a été inséré l’homographe de to ravel, Ravel, en référence au célèbre compositeur français Maurice Ravel, auteur en 1930 du Concerto en ré pour la main gauche, qui constitue ici le cœur du projet d’Anri Sala.

Le projet conçu par Anri Sala pour le Pavillon français, pensé pour les espaces du Pavillon allemand où il sera exceptionnellement présenté, s’intitule Ravel Ravel Unravel (2013).  Un titre polysémique construit sur le verbe to ravel qui en anglais signifie « emmêler » et son contraire, to unravel, qui signifie « démêler », entre lesquels a été inséré l’homographe de to ravel, Ravel, en référence au célèbre compositeur français Maurice Ravel, auteur en 1930 du Concerto en ré pour la main gauche, qui constitue ici le cœur du projet d’Anri Sala.

 
Dans l’espace central du Pavillon, une première œuvre, Ravel Ravel, consiste en deux films chacun centré sur la main gauche d’un célèbre pianiste : Louis Lortie d’une part et Jean-Efflam Bavouzet d’autre part, tous deux choisis par Anri Sala pour interpréter le Concerto, enregistrés à cette occasion avec l’Orchestre National de France, sous la direction de Didier Benetti. 
Le cœur du projet d’Anri Sala réside dans l’interprétation d’une même musique par deux musiciens. L’artiste précise : « chaque film se concentre sur la chorégraphie de la main gauche s’appropriant l’intégralité du clavier, tandis que la main droite demeure immobile ».
 
Ces deux films sont projetés simultanément dans une chambre sourde, et génèrent, grâce à un travail de spatialisation sonore réalisé par le sound designer Olivier Goinard, la perception d’une “course” musicale due au décalage des tempos preparé en amont par Anri Sala et le compositeur et chef d’orchestre Ari Benjamin Meyers. L’artiste poursuit : « Mon intention est de faire résonner un espace consécutif à l’écart temporel entre les deux performances. Il s’agit, dans un environnement destiné à annihiler la sensation d’espace (par la suppression des échos), de créer paradoxalement un espace ‘autre’ ».
 
Dans les salles adjacentes, deux autres films sont présentés sous le titre unique Unravel. Chloé, une Dj, est filmée seule, mixant les deux interprétations du Concerto dans une tentative de les faire se rejoindre.
 
Unravel et Ravel Ravel créent une narration en trois temps. Le spectateur découvre en effet le premier film centré sur le visage de Chloé, qui, en l’absence de musique, laisse le sens de son action en suspens. Après l’installation Ravel Ravel, le dernier film (deuxième volet de Unravel) dévoile enfin les gestes de la Dj, avec cette fois en bande sonore le concerto de Ravel « réunifié ». 
Dans ces films Anri Sala poursuit son travail sur l’espace et le son ainsi que sur le langage silencieux du corps. Il propose une expérience sur la différence et le même, dans une œuvre ambitieuse, qui pousse encore plus loin ses recherches de spatialisation sonore. L’œuvre fait autant appel à l’intellect qu’au corps du spectateur, générant une puissante expérience physique et émotionnelle, l’immergeant dans la musique.
 
Pour Anri Sala, les espaces du Pavillon allemand s’avèrent riches en possibilités pour son travail sur le son et l’espace. Sans se focaliser sur l’histoire du bâtiment, l’artiste n’en est pas moins intéressé par les résonances particulières que celui-ci et son histoire donneront à son œuvre.
 
Christine Macel 
Commissaire du Pavillon français 
 

ARTISTE

ARTISTE /

Anri Sala

Anri Sala crée des oeuvres mêlant image, son et architecture. Après l’Académie des Beaux-Arts de sa ville natale, Anri quittera son pays pour la France et viendra étudier la vidéo aux Arts Décoratifs (1996-1998) puis complètera sa formation au Studio national des arts contemporain, Le Fresnoy. Anri Sala représentera la France à la 55e biennale d’art de Venise.

Les autres œuvres

Chargement des oeuvres...


Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/sonorevi/www/includes/common.inc:2786) in /home/sonorevi/www/includes/bootstrap.inc on line 1486

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/sonorevi/www/includes/common.inc:2786) in /home/sonorevi/www/includes/bootstrap.inc on line 1490
Ravel Ravel Unravel | sonore visuel

Erreur

Message d'erreur

  • Notice : Undefined index: und dans sonorevisuel_preprocess_html() (ligne 202 dans /home/sonorevi/www/sites/all/themes/sonorevisuel/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans _node_index_node() (ligne 2788 dans /home/sonorevi/www/modules/node/node.module).
  • Warning : Creating default object from empty value dans node_build_content() (ligne 1398 dans /home/sonorevi/www/modules/node/node.module).
  • Notice : Undefined property: stdClass::$nid dans node_build_content() (ligne 1401 dans /home/sonorevi/www/modules/node/node.module).
  • Notice : Undefined property: stdClass::$type dans _node_extract_type() (ligne 379 dans /home/sonorevi/www/modules/node/node.module).
  • Notice : Undefined property: stdClass::$nid dans node_build_content() (ligne 1413 dans /home/sonorevi/www/modules/node/node.module).
  • Recoverable fatal error : Argument 1 passed to xmlsitemap_node_create_link() must be an instance of stdClass, boolean given, called in /home/sonorevi/www/sites/all/modules/xmlsitemap/xmlsitemap_node/xmlsitemap_node.module on line 28 and defined dans xmlsitemap_node_create_link() (ligne 194 dans /home/sonorevi/www/sites/all/modules/xmlsitemap/xmlsitemap_node/xmlsitemap_node.module).
Le site Web a rencontré une erreur inattendue. Veuillez essayer de nouveau plus tard.